« YA DÏYI » SOLLICITE UNE CERTIFICATION POUR PROMOUVOIR LE MIEL DU BASSIN DU CONGO

0
2953

POINTE NOIRE. 18 FEV- Le président de la coopérative agropastorale « YA DÏYI », le sénateur Juste Justin Goma Gabou ,  a sollicité du ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique , le 18 février à Pointe Noire, une certification en vue de promouvoir le miel du bassin du Congo sur le marché international.

Cette sollicitation a été faite lors de la visite du ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, au centre de formation en apiculture professionnelle et à l’usine de menuiserie de fabrication des ruches de cette coopérative.

« Nous avons demandé au ministre de la recherche scientifique de nous aider a obtenir notre propre champ avec des plantes mellifères et avoir une certification pour nous permettre de  commercialiser notre miel à l’extérieur », a dit le Sénateur Goma Gabou à la presse.

La coopérative « YA DÏYI » possède mille (1000) ruches dans son atelier et mille autres placées dans la savane, un nombre important de ruches pour produire suffisamment  du miel que le Congo lui seul ne peut consommer,

« La demande du miel est très importante hors de notre pays, pourquoi ne pas changer de paradigme et avoir une production autre que le pétrole », a souhaité le Sénateur Goma

Gabou, appelant ainsi les Congolais à l’apprentissage de l’apiculture professionnelle car, a-t-il expliqué, même les analphabètes peuvent l’apprendre, c’est un petit métier mais qui vous rend excessivement riche,

Pour sa part, le ministre Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavougou, satisfait du travail de cette coopérative qui se spécialise sur l’apiculture pour une production du miel naturel et biologique, a instruit les instituts de recherche agronomique, forestière et en sciences exactes et naturelles,  d’accompagner cette coopérative dans cette activité créatrice d’emploi.

« J’ai noté qu’une grande partie du matériel se prend hors du Congo et nous avons, au niveau du ministère de la retcherche scientifique et de l’innovation technologique, des tons que cette coopérative va bénéficier de ce partenariat », a rassuré le ministre Coussoud-Mavoungou, promettant de créer les conditions de leur accompagnement.

Il a aussi lancé un appel aux autres apicultures d’être ouverts pour que le point de la recherche et de l’accompagnement se fassent.

La coopérative agropastorale « YA DÏYI »  fonctionne sur trois axes, à savoir, la formation, la production du miel et la fabrication des ruches. Elle a pour, entres autres objectifs, de promouvoir l’apiculture professionnelle par des formations,  d’élever les abeilles mellifères aux fins de récolter et commercialiser des produits de la ruche sur le marché local et international, de pratiquer l’arboriculture aux fins de mettre sur le marché local et international des fruits bio et de promouvoir l’économie verte à l’effet de contribuer à la diversification de l’économie nationale,

Détenteur  d’un agrément du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche ; la coopérative « YA DÏYI » , produit du miel, la propolis,  le pollen, la cire, le venin d’abeilles, la gelée royale, des ruches et des vergers avec essences fruitières multiples.

Elle préconise faire du Congo une destination apicole, mener un plaidoyer auprès des institutions habilitées pour que les abeilles comptent parmi les espèces fauniques intégralement protégées.