UNE FEUILLE DE ROUTE POUR L’UTILISATION DE L’ÉNERGIE ATOMIQUE A DES FINS PACIFIQUES EN RÉPUBLIQUE DU CONGO.

0
178

BRAZZAVILLE, 26 AVRIL –  Le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique de la République du Congo et la corporation d’État de l’Énergie Atomique ROSATOM ont procédé, le 16 avril dernier à Sotchi  en Fédération de Russie, à la signature de la feuille de route dans le domaine de l’utilisation de l’énergie atomique à des fins pacifiques.

En marge du Forum International ATOMEXPO qui s’est tenu à Sotchi en Fédération de Russie, dans le cadre de la coopération  entre la République du Congo et la Fédération de Russie, une feuille de route a été signée.  Cette feuille de route vient en appui au mémorandum d’entente  entre les deux parties sur l’utilisation  pacifique de l’énergie atomique signé le 13 février 2018.

La République du Congo et la Fédération de Russie étant membres de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) et sont parties au Traité de non-prolifération nucléaire du 1er juillet 1968, le ministère congolais de la recherche scientifique et de l’innovation technologique et ROSATOM sont parvenus à la compréhension mutuelle d’un programme qui n’a pas  statut de traité international et ne crée ni droits, ni obligations réglementées par le droit international.

Le ministère de la recherche scientifique et ROSATOM sont ainsi parvenus, entre autres, de l’organisation d’une visite technique aux sites de la Corporation d’Etat ROSATOM en Fédération de Russie pour les partenaires congolais,  de l’organisation par ROSATOM d’un séminaire d’information sur ses potentialités et ses compétences dans le domaine de l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques en République du Congo et de contribuer à la préparation du Plan de communication.

Il est prévu également dans cette feuille de route que ROSATOM va préparer et envoyer les projets du mémorandum d’entente entre le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique et la Corporation d’Etat de l’Energie Atomique sur la sensibilisation du public sur les applications et  la coopération en matière de la formation des cadres dans le domaine de l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques en République du Congo de même qu’elle apportera son appui à l’élaboration du plan national de la formation des cadres.

ROSATOM va préparer et envoyer au ministère de la recherche scientifique le projet de l’accord entre les Gouvernements de la République du Congo et de la Fédération de Russie sur la coopération dans la construction du Centre de la Science Nucléaire et des Technologies (CSNT) au Congo en tant qu’ axe prioritaire de coopération dans le domaine de l’utilisation de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques.

D’autres axes potentiels de coopérations dans ce domaine seront déterminés et un comité de coordination conjoint  sera établi et se réunira en cas de besoin, à tour de rôle, en République du Congo et en Fédération de Russie.

Un accord cadre entre les deux Gouvernements sera également signé dans le domaine de l’utilisation l’énergie nucléaire à des fins pacifiques pendant le séjour de travail du Président de la République en Mai 2019 en Fédération de Russie.

La feuille de route a été signée par l’Ambassadeur du Congo en Fédération de Russie, M. David Madouka pour le ministère  de la recherche scientifique et de l’innovation technologique et par le directeur adjoint de ROSATOM, M. Nicolay Spassky.