UN ACCORD POUR UNE RECHERCHE APPLIQUÉE TOURNÉE SUR L’EPIDEMIOLOGIE.

0
218

BRAZZAVILLE, 29 MAI –  Le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation  technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou et le président des laboratoires bio-Mérieux, M.  Alain Mérieux ont paraphé et signé, le 28 mai à Brazzaville, un accord de partenariat pour une recherche appliquée, de terrain,  tournée sur l’épidémiologie et le diagnostic des maladies infectieuses.

Ce  diagnostic, a fait savoir M. Mérieux,  va être de plus en plus rapide par la biologie moléculaire,  de plus en plus précis et également de plus en plus proche du malade. Il devra, à travers la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale (FERM) du Dr Ntoumi, avoir bientôt des réponses immunologiques en quelques minutes, ce qu’est le souhait  du corps médical  sur place et des patients.

« C’est notre philosophie de toujours avoir des actions directes avec le Dr Ntoumi de façon de pouvoir répondre aux besoins spécifiques à l’instant T de votre pays, donc c’est très pragmatique comme approche », a commenté M. Mérieux.

Réagissant sur la signature de cet accord,  il a indiqué que « l’attente de notre fondation est d’abord une longue collaboration étroite avec votre pays à travers la collaboration du laboratoire de Mme Ntoumi ».

Pour sa part, le ministre Coussoud-Mavoungou a félicité, aux noms de tous ceux qui sont à la recherche scientifique,  Mme Francine Ntoumi,  tout  en  disant à elle comme tous ceux qui œuvrent pour la recherche dans le pays que la République est là pour l’accompagner.

« L’acte que nous venons de poser est une très bonne chose et nous croyons que nous allons créer toutes les conditions pour que le peuple congolais puisse bénéficier de tout ce qui est fait par  les laboratoires Mérieux », a-t- il déclaré, poursuivant  qu’«  à nous sur le terrain pour lui donner les termes qu’il faut pour que ce que nous avons effectivement paraphé  et signé soit du concret ».

Le ministère congolais de la recherche scientifique et de l’innovation technologique et la fondation Mérieux ont convenu  de  fixer les termes de  collaboration sur les axes d’intervention  du système de surveillance des maladies infectieuses, du renforcement des capacités de recherche et des laboratoires et d’amélioration des diagnostics des maladies infectieuses.

La Fondation Mérieux est une fondation familiale, reconnue d’utilité publique avec son réseau de laboratoires. Elle a pour mission de lutter sur le terrain contre les maladies infectieuses affectant les pays en développement par le renforcement de leurs capacités particulièrement en biologie clinique. La fondation Mérieux est présente dans une vingtaine de pays et privilégie une approche partenariale qui permet d’associer des acteurs publics et privés, unis autour d’une mission commune.