TROIS STRUCTURES DE RECHERCHE REÇOIVENT DU MATÉRIEL DE DETECTION DE LA COVID-19.

0
3248

BRAZZAVILLE, 31 Juillet – Le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou a procédé, le 31 juillet à Brazzaville, à la remise auxInstituts de Recherche en Sciences de la Santé (IRSSA), en Sciences Exactes et Naturelles (IRSEN) et à la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale (FCRM) que dirige le Pr Francine Ntoumi, du matériel qui accompagne la détection de la COVID-19.

Dans le cadre du renforcement des capacités techniques et opérationnelles de ces structures, le ministre Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou a remis à ses structures du matériel qui va jouer un rôle primordial dans les activités de recherche.

Ce matériel inclut pour l’IRSEN, 3000 Cryotubes, 3800Tips 1000 µL, 4750 Tips 10 µ, 5 Boites poubelles recyclables, 75 Falcon de 50 mL et 600 gants, l’IRSSA a reçu 3000 Cryotubes, 3800Tips 1000 µL, 4750 Tips 10 µ, 1200 tubes de prélèvement, 7 boites recyclables, 75 falcons de 50mL, 1papier collant, 20 boites à ciseaux, 50 poudre stérilisante chimique, 200 aiguilles pour prélèvement, 50 pinces jetables, 20 Scapel, 600 gants, 2 frigolites et 100 sachets de transport et 100 sacs autoclables. La FCRM pour sa part a reçu une caisse contenant plus de 100 équipements de protection individuelle.

A l’occasion de la remise de ce matériel venant de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), le ministre Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou a appelé les responsables des structures de pouvoir engager tous les cadres qui sont dans leurs structures tant publiques que privées, dans le cadre de la recherche pour que le travail qui leur est demandé par le Président de la République soit fait dans l’intérêt de la population donc de la recherche développement.

“ Je tiens à ce que les structures publiques travaillent en franche collaboration avec les structures de recherche privée. Aujourd’hui c’est la FCRM, nous avons encore d’autres dans la République et il faut éviter de faire que nous ne travaillions que sur le prisme de Brazzaville car la République c’est 342 mille km2” a fait savoir le ministre Coussoud-Mavoungou aux responsables des structures.

Appréciant le don du ministre de la recherche scientifique, la présidente de la FCRM, Mme Francine Ntoumi a déclaré, “ cela nous permet de mieux travailler, nous utilisons beaucoup de réactifs, beaucoup de consommables pour répondre aux besoins de dépistage à grande échelle du pays donc tout ce nouvel équipement ne peut que nous faire plaisir et nous aider”.

Pour sa part le directeur du patrimoine et de l’équipement, Ghislain Nsimba, représentant la directrice générale de l’IRSSA, a indiqué que “recevoir du matériel d’un manager comme le ministre Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou ne peut que nous réjouir surtout que ce matériel provient d’un partenaire privilégié, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, c’est une grande fierté. Nous allons l’utiliser à bon escient”. Il a également souhaité que ces genres d’actes puissent se perpétuer pour se perfectionner dans les laboratoires afin de mener à bon escient le travail qui a été confié à l’IRSSA,

De son côté, le chef de département science biologique à l’IRSEN, le Dr Nguimbi a donné ses impressions de satisfaction et de joie pour avoir reçu  du matériel pour équiper cet institut, parce que, a-t-il dit, ce sont les laboratoires qui font le travail et sans matériel les laboratoires ne peuvent pas travailler.