MOT DU DIRECTEUR GENERAL DE L’INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE EN SCIENCES DE LA SANTÉ A LA CEREMONIE D’OUVERTURE

0
182
  • Monsieur le Représentant de l’OMS au Congo ;
  • Monsieur le Délégué Général à la Recherche Scientifique et Technologique ;
  • Monsieur le Directeur Général du CHU de Brazzaville ;
  • Monsieur le Directeur Général du Laboratoire National de Santé Publique ;
  • Messieurs les Directeurs Généraux et les Directeurs des Instituts et Structures de Recherche ;
  • Monsieur le Directeur de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé du Burkina Faso ;
  • Madame et Messieurs les Directeurs des Hôpitaux de Makélékélé, Talangaï, Blanche Gomes et Central des Armées Pierre Mobengo ;
  • Monsieur le Président du Conseil Scientifique de l’IRSSA ;
  • Monsieur le Président de l’Association des Tradipraticiens du Congo ;
  • Distingués Invités ;
  • Mesdames, Messieurs, Chères Etudiantes, Chers Etudiants.

Avant d’aller plus avant dans mon propos, permettez-moi d’abord de me consacrer à l’expression de notre sincère gratitude :

  • Gratitude en direction de notre Ministre de Tutelle, j’ai nommé le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique dont la prompte implication a été le moteur infatigable pour nous booster dans l’organisation de cet atelier ;
  • Gratitude en Direction des Membres du Gouvernement de la République, de la Santé et de la Population, car nous avons l’obligation de fournir par des recherches adaptées les moyens adéquats de lutte contre la maladie, de l’Enseignement Supérieur car par la Recherche nous avons la nécessité de fabriquer des connaissances pour alimenter la formation à la Faculté des Sciences de la Santé et de la Faculté des Sciences et Techniques ;
  • Gratitude en direction des Autorités de l’Institut de Recherche en Science de la Santé du Burkina Faso, j’ai nommé, Sylvin OUEDRAOGO, Directeur de Recherche en Pharmacologie, Directeur de l’Institut, Félix KINI Maître de Recherche en phytochimie, Chef de Département et Salfo OUEDRAOGO, Pharmacien galéniste, Responsable de l’Unité de Production ; votre engagement sans faille dans l’organisation de cet atelier est un fidèle visage d’une coopération Sud-Sud efficace, exemplaire et utile. Merci et Heureuse BIENVENUE ;
  • Gratitude aux Membres du Comité d’Honneur, sans votre présence, la Représentation des Autorités serait incomplète ;
  • Gratitude envers le Président Scientifique de l’IRSSA, véritable catalyseur architectural de toute cette œuvre et du Président de l’Association des Tradipraticiens du Congo, personne ressource ayant fourni certaines matières pour les travaux en atelier ;
  • Gratitude enfin envers tous ceux qui nous ont fait l’amitié et l’honneur de répondre présents.

Monsieur le Ministre, Distingués Invités, Mesdames, Messieurs

Nos collègues de Ouagadougou et nous-mêmes avions choisi ce sujet en référence à un vieil adage africain qui dit, je cite :

« une épine te blessera, une épine entrainera ta guérison » fin de citation ».

L’atelier qui débute ce jour, occasionnera la tenue des séances d’imprégnation théorique, des sessions d’atelier de mise en œuvre sur ces médicaments issus de plante. Des discussions que nous souhaitons constructives aboutiront à des résolutions adaptées et adéquates, on dit alors :

« Une opinion est nécessairement discutable et l’exprimer est indiscutablement nécessaire ».

Distingués Invitée, Mesdames Messieurs,

L’atelier qui s’ouvre ce jour est le résultat d’une volonté commune pour former et se former, pour s’entraider, pour être utile bref pour croire aux principes qui guident notre action.

Il faut donc le vouloir, il faut y croire car chaque lettre du verbe croire correspond à tout un programme, jugez-en :

C pour concertation multi et transdisciplinaire

R pour rechercher codifiée pour trouver des réponses aux problèmes de santé des populations

O pour une organisation intelligible

I pour interprétation adaptée des résultats

R pour responsabilité partagée  et déléguée

E pour esprit de constante évaluation en vue des réajustements prescrits.

Monsieur le Ministre

Distingués Invités, Mesdames et Messieurs

J’ai dit et

Je vous remercie pour votre généreuse attention.