L’IGN MET FIN A LA MULTIPLICITÉ DES CARTES NON CONFORME A LA LOI.

0
2554

Pointe Noire, le 1er FEV – Le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, a déclaré, le 29 janvier dernier à Pointe Noire,  qu’après la création de l’Institut Géographique National (IGN-Congo), le ministère et cet institut vont mettre fin à la multiplicité des cartes non conforme à la loi.

Cette déclaration a été faite lors de la publication et la remise officielle aux autorités locales de la carte touristique de Pointe Noire et ses environs.

« Les attentes sont que tout le monde adhère à cette disposition et qu’ensemble nous créons les conditions de la bonne compréhension touristique de la capitale économique de notre pays. Le tourisme crée et amène beaucoup d’emplois, on devrait se nourrir du tourisme et savoir que nous avons un potentiel particulier qui est créateur d’emplois et de diversification de l’économie nationale », a dit le ministre Coussoud-Mavoungou.

Il a poursuivi  que « le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique et l’IGN sommes à la conception et nous mettons à la disposition de tous nos collègues et de la République ce que le département est capable et apte à faire ».

conçue et exécuté par la direction de l’institut géographique national en collaboration avec les équipes techniques préfectoraux de Pointe-Noire et du Kouilou, de la mairie, du conseil départemental du Kouilou et sous la supervision du ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, la carte touristique de Pointe-Noire et ses environs fait partie d’un projet d’envergure national portant sur la cartographie des zones touristiques en République du Congo.

Présentant de la carte touristique,  le directeur de l’Institut Géographique National, M. Étienne Paka a fait savoir que «  cette carte est la seconde d’une série qui a commencée par la présentation de la carte touristique de Brazzaville et ses environs et les équipes de l’institut géographique national seront mobilisées en vue de la réalisation de la carte touristique d’Oyo et ses environs ».

La carte touristique de Pointe-Noire et ses environs a été conçues sur la collecte et le traitement des données portant sur près de 20 000 objets.

La carte touristique de Pointe-Noire Et ses environs, comme celle de Brazzaville ainsi que toutes les autres qui vont suivre, participe à la promotion des ressources touristiques.

Cette carte telle qu’elle a été présentée, est constituée de trois composantes, notamment, la composante centrale, en forme de diagonale, qui part du pont de la Louémé au sud-est, jusqu’à la rivière rouge, au nord-ouest, en passant par le lac Congo, le lac Loufoualeba et traversant particulièrement tous les arrondissements de Pointe-Noire. Dans cet espace, plusieurs sites touristiques, d’hébergement et de restauration ainsi que quelques sites administratifs sont représentés. Ces sites sont repérables, soit directement par leur nom, soit par un numéro reporté sur le tableau situé à droite de  l’encart.

Un encart, à droite de la composante centrale, représente tous les circuits touristiques, le premier circuit part du centre-ville en direction du lac Tchimpounga, le deuxième circuit est circonscrits au centre-ville, entre le musée du Centre Africain et le quartier autour de la préfecture de Pointe-Noire et le dernier circuit du Centre-ville vers le pont de la Louémé.

La troisième composante, en haut à droite de la composante centrale, présente les sites touristiques de Diosso et ses environs. Un circuit touristique permet de découvrir plusieurs sites historiques, naturels et culturels partant de l’ancien port d’embarquement des esclaves jusqu’au cimetière royal en passant naturellement par les gorges de Diosso, le Musée royal et le palais royal.

Réceptionnant la carte touristique,  le président du conseil départemental, député maire de Pointe Noire, M. Jean François Kando a indiqué que « Nous sommes en train de mettre  de l’ordre dans la carte touristique de notre pays et l’industrie touristique peut être un levier important pour la diversification de l’économie, c’est pour ça que le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique a vu juste de donner à tous les opérateurs cette carte pour que désormais l’on sache quel peut être le rendement du tourisme dans notre pays, quels sont les sites qui peuvent être exploités et explorés, c’est pour nous un vrai carnet de bord dans le cadre de la gestion et du suivi de ces sites touristiques ».

L’IGN a pour vocation d’être le principal opérateur national en matière d’information géographique. La réalisation des travaux cartographiques et topographiques et la diffusion des données géographiques sont ses principales missions.