LES FEMMES APPELEES A S’INTÉRESSER AUX PROJETS AGROPASTORAUX.

0
385

BRAZZAVILLE, 1er AVRIL –  La conseillère chargée des questions du Genre auprès du Président de l’Assemblée Nationale, Mme Elia MVOUBA a lancé, le 30 mars à Brazzaville, un appel aux jeunes et  aux femmes à s’intéresser et s’impliquer à la mise en œuvre des projets agropastoraux.

Cet appel a été lancé lors  de la journée d’échange d’expériences sur l’implication de la femme Congolaise  pour l’autosuffisance alimentaire des produits de base, organisée après la célébration de la journée internationale de la femme le 8 mars dernier à Infondo.

La journée d’échange d’expériences, organisée dans l’enceinte de l’Institut national de Recherche Agronomique (IRA) du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique, par les femmes de l’Assemblée Nationale sous le très haut patronage de l’honorable Isidore MVOUBA, Président de l’Assemblée Nationale, a permis la  reconnaissant de la science agronomique comme un des leviers de l’économie congolaise,

A cette occasion,  la Première Questeur de l’assemblée nationale Mme Virginie Euphrasie DOLAMA a sensibilisé tous les congolais sur les stratégies agricoles susceptibles de favoriser l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire au Congo. Invitant, à cet effet,  les femmes à s’investir pleinement dans l’agriculture et à lutter pour l’égalité des sexes.

« Faisons savoir notre loi qui garantie la parité et assure la promotion et la représentativité de la femme à toutes les fonctions politique et administratives », a-t-elle plaidé.

La  Première Questeur de l’assemblée nationale a  aussi salué l’action de Mme Françoise OTABO, directrice de la zone de recherche agronomique  de Brazzaville et a appelé ses  collègues  députés à sensibiliser leurs mandants sur les riches avantages tirés de l’exploitation agricole.

Les femmes de l’Assemblée Nationale  ont visité le laboratoire de Bromatologie où elles ont  été édifiées sur les activités qui sont menées au sein de ce  laboratoire. Après cette visite les femmes parlementaires ont mis  en pratique la culture du manioc.

Plusieurs personnalités ont marqué de leur présence, le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique a été représenté par son Directeur de Cabinet, Monsieur Jean Claude BOUKONO.

Après la célébration de la journée internationale de la femme le 08 mars dernier à Infondo, les femmes de l’Assemblée Nationale ont organisé sous le très haut patronage de l’honorable Isidore MVOUBA, Président de l’Assemblée Nationale, une journée d’échange d’expériences sur l’implication de la femme Congolaise dans la lutte pour l’autosuffisance alimentaire des produits de base, dans l’enceinte de l’Institut national de Recherche Agronomique (IRA) du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique. Plusieurs personnalités ont marqué de leur présence, le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique a été représenté par son Directeur de Cabinet, Monsieur Jean- Claude BOUKONO.

Après avoir remercié le MRSIT via l’Institut national de Recherche Agronomique (IRA) pour son implication dans le secteur agricole, la conseillère chargée des questions du Genre auprès du Président de l’Assemblée Nationale a lancé un appel de sensibilisation  des jeunes et femmes à s’intéresser et s’impliquer à la mise en œuvre des projets agropastoraux. Elle a également félicité la bravoure de madame Françoise OTABO, Directrice de la Zone de Recherche Agronomique de Brazzaville dans domaine agronomique.

Reconnaissant que la science agronomique, étant l’un des leviers de l’économie congolaise, l’honorable Première Questeure de l’assemblée nationale à son tour, a sensibilisé tous les congolais sur les stratégies agricoles susceptibles de favoriser l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire dans notre pays.

 Elle a également invité les femmes à s’investir pleinement dans l’agriculture et à lutter pour l’égalité des sexes. « Faisons savoir notre loi qui garantie la parité et assure la promotion et la représentativité de la femme à toutes les fonctions politique et administratives ».  L’honorable Première Questeure de l’assemblée nationale a ensuite salué l’action de Madame Françoise OTABO, et a appelé les honorables députés à sensibiliser leurs mandants sur les riches avantages tirés de l’exploitation agricole.

Directrice de la Zone de Recherche Agronomique de Brazzaville, étant spécialiste dans la culture du manioc a nourri la réflexion des femmes sur la culture du manioc qui est l’un des aliments de base du Congo dans son ensemble. Pour lier la théorie à la pratique, les femmes de l’assemblée ont visité le laboratoire de Bromatologie où elles ont édifié sur les activités qui sont menées au sein du laboratoire. Après cette visite les femmes ont montré leur savoir faire en mettant en pratique la culture du manioc.

De son coté, Monsieur Jean Claude BOUKONO, Directeur de Cabinet du MRSIT a salué la présence des femmes et a demandé aux femmes de l’assemblée de ne pas oublier le travail que la mène la Recherche Scientifique dans développement du pays. Un pays sans recherche n’est rien.