LE MINISTRE COUSSOUD-MAVOUNGOU REMET AUX BÉNÉFICIAIRES L’ÉCOLE PRIMAIRE MALELA RÉHABILITÉE.

0
327

LOUDIMA, 10 OCTOBRE – Le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou a procédé, le 10 octobre à Malela, district de Loudima dans le département de la Bouenza, à la remise officielle aux bénéficiaires, de l’école primaire Malela réhabilitée, située dans la zone de recherche agronomique de Loudima.

Cette remise a été faite à la faveur de la dynamisation de la zone de recherche agronomique de Loudima entreprise depuis quelques mois avec la réhabilitation d’un certain nombre d’infrastructures sociales dont le dispositif de fourniture en eau potable d’une capacité de 300 m3/heure au profit des populations au sein de la zone ou situées dans ses environs immédiats.  Lors de la remise decette école, le ministre Coussoud-Mavoungou a également fait don de plus de deux cent (200) tables bancs aux écoles primaires de Malela, de Loudima poste, de Loudima gare, àl’école primaire Saint Kisito et à l’école Ditadi.

A l’école primaire Malela, il s’est agi de la réhabilitation d’un bâtiment de 154 m2 composé de deux salles de classe et un bloc administratif, un bâtiment de 54m2 composé d’une salle de classe et d’un bâtiment de 4m2 composé de deux cabines de latrine.  Il s’en suivra les travaux de réhabilitation à Malela, de la direction de la zone de recherche agronomique, du dispensaire, des résidences du ministre de la recherche scientifique et du directeur de l’IRA.

Remettant l’école primaire Malela réhabilité au préfet du département de la Bouenza, M. Jules MonkalaTsoumou, le ministre Coussoud-Mavoungou a fait savoir qu’il se fera désormais  le cycle complet du CP1 au CM2.

“ Nous savons que sur votre ferrure vigilance, tout va être fait et rentrer dans l’ordre et vous pouvez compter sur l’IRA pour veiller sur leur patrimoine mais aussi sur les travailleurs qui y ont leur famille et je crois que l’école c’est élément social fondamental pour donner vie à l’interconnexion recherche-développement et famille”, a dit le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique.

Remerciant le ministre Coussoud-Mavoungou au nom des populations, M. Jules MonkalaTsoumou a rappelé au ministre, “ qu’Il n’y a pas trop longtemps, vous avez effectué une visite ici et vous avez pris des engagements ferme, il n’a pas fallu qu’il se passe beaucoup de temps, vous êtes revenu pour booster la formation scolaire dans ce village”.

L’une des missions de l’Institut national de recherche agronomique étant d’apporter son concours à la formation à la   recherche par la recherche, de diffuser les résultats de ses travaux et concourir au développement des connaissances et de l’information scientifique.

C’est à ce titre que l’IRA à travers la zone de recherche agronomique de Loudima compte à son actif quelques réalisations telles que, l’appui technique par la mise à disposition de la semence agricole, l’encadrement des élèves et encadreurs de la filière agricole et la mise en place des champs semenciers à l’institut polytechnique de la Swapo.

Au profit des élèves de l’école primaire de Malela, l’IRA organise des visites guidées dans les laboratoires et ses parcelles expérimentales, la fourniture du matériel didactique, l’assistance médicale aux élèves et aux travailleurs du camp.

Loin de se limiter à cette mission, le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique a pensé  apporter sa contribution dans l’amélioration des conditions de vie des travailleurs vivant au village Malela  en réhabilitant les trois principales infrastructures sociales qui s’y trouve.