UN PLAN DIRECTEUR DE LA RECHERCHE AGRICOLE

0
734

Le Gouvernement congolais a obtenu de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), le 13 juillet dernier à Brazzaville, à travers le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, l’actualisation du plan directeur de la recherche agricole afin de doter le pays d’un cadre institutionnel permettant la mise en cohérence des programmes de recherche agricole exécutés par tous les acteurs su Système National de la Recherche Agricole (SNRA).

Le nouveau plan directeur de l’agriculture permettra au gouvernement congolais de remédier à la faible performance de l’agriculture. Conscient de l’importance de la contribution de la recherche agricole pour relever les défis auxquels le secteur est confronté, le gouvernement a assigné au SNRA, à travers ce plan directeur, la mission de servir de cadre de mobilisation des divers acteurs et la mise en œuvre de la politique nationale de recherche en vue de contribuer efficacement à l’amélioration durable de la productivité et du niveau de vie des populations.

La vision du SNRA Congo à l’horizon 2030 est de le reconnaître à l’échelle nationale, sous
régionale et internationale.

« Une telle option stratégique se justifie pleinement au regard de l’évolution des contextes aux niveaux international, africain, de l’Afrique Centrale et du Congo des nombreux enjeux et
défis de l’heure concernant le secteur agricole et surtout de la nécessaire quête de l’excellence qui constitue les fondements de toute structure de recherche », a-t- on lu dans ce plan.
Le plan directeur actualisé de la recherche a pour objectif d’améliorer durablement la
productivité, les productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques ainsi que le niveau de vie des populations du Congo par le renforcement du SNRA.

De ce plan, il est attendu, le renforcement de la gouvernance et la performance
organisationnelle du SNRA Congo, l’amélioration de la gestion des ressources naturelles et de l’approvisionnement dans un contexte de changement climatique, l’intensification et la
diversification des productions agro-sylvo-pastorales et halieutiques, l’amélioration des
revenus des populations rurales et promouvoir le partenariat et l gestion des connaissances en faveur des acteurs du développement agricole.

Des cinq axes stratégiques de ce plan directeur, l’on peut comprendre, entre autres, que pour la mise en œuvre des programmes, il est nécessaire que le SNRA soit doté de ressources humaines de haut niveau correspondant aux standards internationaux au niveau des profils de poste, en nombre suffisant pour couvrir les besoins du développement agricole, des infrastructures appropriées et des équipements scientifiques informatiques adéquats.La recherche agricole doit jouer un rôle important pour rendre le secteur agricole moderne,compétitif à travers la mise en œuvre des composantes de recherche dont l’amélioration de l’accès des productrices et producteurs et de leurs organisations à l’information, aux innovations et de bonnes pratiques de productions.

Le plan directeur du SNRA du Congo est conçu comme un processus à long terme dont
l’aboutissement à l’horizon 2030 est une transformation qualitative du dispositif national de
diffusion de technologies et d’innovation pour soutenir efficacement les politiques et
programmes de développement agricoles.

Les actions prioritaires du nouveau plan directeur du SNRA seront développées à travers trois d’actions successifs de quatre (4) ans chacun avec des évaluations pour permettre la
prise en compte des besoins nouveaux en innovation et technologie.
Au cours de la première phase de quatre ans (2018-2022), le premier plan d’actions va
s’atteler à mettre en route la machine, en créant les équipes de recherche, en disciplinant les chercheurs dans les choix thématiques et en mettant en place un manuel des procédures de gestion administrative, financière et comptable, un manuel de gestion de programme, en adoptant des règles devant régir la désignation des responsables des programmes thématiques.
Le plan directeur a dégagé pour le SNRA du Congo, cinq axes d’intervention comportant
trente cinq thématiques. Parmi ces thématiques, vingt cinq concernent le développement des technologies et innovations, la socio-économie des filières et les dix autres portent sur les aspects institutionnels.

Pour une production efficace des résultats de recherche du SNRA, le plan directeur regroupe les vingt cinq thématiques en six programmes prioritaires de recherche pour le plan d’action
2018-2022. Ces programmes sont entre autres, la gestion des ressources naturelles et
changement climatiques, l’intensification des productions agricoles végétales, animales,
halieutiques, aquacoles, la transformation des produits agro-sylvo-pastoraux, une stratégie de communication pour l’opérationnalisation de ce plan.
Le tout dernier document de programmation scientifique et stratégique de la recherche
agricole au Congo, intitulé « Système National de Recherche du Congo, réalisé avec l’appui
de la FAO, date de 1996, rappelle-t-on.
La représentante de la FAO, Mme Suze Percy Fillipini a remis le plan directeur actualisé au
ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait
Aimé Coussoud-Mavoungou, en présence du ministre d’Etat, ministre de l’agriculture, de
l’élevage et de la pêche, M. Henri Djombo.