L’AIEA OCTROIE DU MATÉRIEL POUR LA DETECTION DU COVID-19.

0
955

BRAZZAVILLE, 20 MAI – L’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) va octroyer à la République du Congo, pour le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, du matériel permettant la détection à grande échelle et à temps limité du COVID-19, pour un montant de Cinquante Six Millions Cent Quarante Cinq Mille Six Cent Vingt Mille(56.145.620,592) FCFA et sera mis à la disposition du ministère de la santé pour le laboratoire national de santé publique.

Dans le cadre des mesures de riposte à COVID-19, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) va fournir un ensemble standard d’équipements RT-PCR (amplification en chaîne par polymérase en temps réel), de consommables, d’amorces et de sondes pour la détection rapide du COVID-19.

Un premier lot sur les trois sera réceptionné le 23 Mai prochain par le Ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé COUSSOUD-MAVOUNGOU.

Cette donation de l’AIEA, qui s’inscrit dans la durée, est composée d’un matériel de haute technologie de détection non seulement pour COVID-19, mais aussi d’autres pathologies négligées en utilisant la technique de PCR (Amplification en chaine de réaction, en français). Son utilisation nécessite la connaissance de la Biologie moléculaire.

Ce don du matériel de la biologie moléculaire pour la recherche scientifique, mis à la disposition du laboratoire national de santé publique sera composé, entre autres, des oligonucléotides, qui sont des consommables de la PCR, un vortex qui est un appareil pour mélanger les produits PCR, un thermo Cycler Read-Time PCR, un appareil pour réaliser les réactions de la PCR, un TagMan Fast virus Master mix, un mélange réactionnel de la PCR prêt pour la réaction de la PCR,  une Solution de magnésium sulfate,  pour permettre que la réaction de PCR se fasse normalement,des Centrifugeuses, Matériel permettant de purifier l’ADN ou l’ARN pour une réaction de la PCR, des Armoires de biosécurité, Armoires pour faire la réaction de la PCR en toute sécurité réduisant le risque de contamination .

Outre ce matériel, l’AIEA va également mettre à la disposition du ministère de la recherche scientifique, des accessoires et des équipements de protection individuelle (EPI) et autres équipements pour la désinfection, du Sérum Albumine de Bovin (BSA), des Consommables dNTP, Gants, Filtres, Supports de laboratoire, Cryotubes, Tips, Pipettes, Ethanol, Barcode QIAamp Viral RNA Mini Kit, Tubes PCR et bien d’autres Consommables pour réaliser toute la chaine de la RT-PCR et des kits de purification ADN/ARN.

La Faculté des Sciences et Techniques,l’Institut National de Recherche en Sciences Exactes et naturelles (IRSEN), l’Institut National de Recherche en Sciences de la Santé (IRSSA) et le Laboratoire nationale de Santé Publique (LNSP) hébergent des biologistes moléculaires capables d’expérimenter et de donner des réponses avec des résultats fiables et scientifiques.

Alors que la maladie COVID-19 continue de se propager à travers le monde, les tests et la détection rapide du virus deviennent de plus en plus importants pour contenir l’épidémie. L’une des méthodes de détection les plus rapides et les plus précises du virus COVID-19 est une technique d’origine nucléaire appelée transcription inverse-amplification en chaîne par polymérase (RT-PCR). La RT-PCR est non seulement un outil important dans la détection et la caractérisation des virus qui causent des maladies telles que COVID-19, mais elle est également utilisée par les experts vétérinaires pour comprendre les origines du virus et soutenir la préparation des pays dans la détection précoce des virus qui provoquer de telles maladies zoonotiques.