L’académie régionale de la mer

0
118

La cérémonie marquant les 30 ans de l’académie régionale de la mer l’une des plus importantes. Il y a eu les journées portes ouvertes le 31 juillet, un panel de haut niveau qui a planché sur l’économie bleue le 1er août, un thème d’actualité, le 2 août dans le cadre la journée de l’excellence du genre qui, a été célébré avec brio par Mme Dominique Ouattara première dame de la République de Côte d’Ivoire, le 3 août il y a eu la journée du parrain car à événement exceptionnel parrain exceptionnel, il s’agit de M. DSNG qui a apporté à cet événement un cacher particulier et toute le splendeur qu’il fallait.

Passage en revue des troupes par le Général Karime Coulibaly

DG

M. le Ministre COUSSOUD MAVOUNGOU représentant du parrain

1987-2017 cela fait exactement 30 ans que le Président HOUPHOUET BOUANY avec ses pairs dont le Président DSNG portait sur les fonds baptismaux l’Académie Régionale des Sciences et Technique de la Mer. Les précurseurs, tous des visionnaires ont eu raison ont eu raison de créer de cette institution qui fait aujourd’hui notre fierté. Ils ont très tôt perçu l’importance que constitue la mer pour l’économie de nos Etat. Le président Houphouët Bouany disait « la libération économique de nos Etat passe par la mer ».

Notre institution vielle de 30 ans tiens toujours la barre avec la même vocation, servir de creuset à la formation dans le domaine maritime, portuaire, industrielle et des questions de sureté et de sécurité des 15 pays francophones des pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Ce mérite doit être salué à sa juste valeur car une ère elle voie le jour et une autre en aide pour pérenniser son existence.

Cette cérémonie est l’occasion de faire le bilan du chemin parcouru et d’envisager les perspectives.

L’ARSTM est une institution régionale en charge de la formation maritime, portuaire, industrielle et des questions de sureté et de sécurité en mer des 15 pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Elle compte huit pays membre de son conseil d’administration le Benin, le Burkina Faso, le Gabon, le Congo, la Cote d’Ivoire, la Guinée, le Togo, la RDC et l’organisation maritime de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Elle compte en son sein quatre grandes entités : l’école supérieure de navigation spécialisée dans la formation des personnels navigants, officiers supérieurs de la marine marchande et des techniciens supérieurs en maintenance industrielle et télécommunication, l’école supérieure de transport chargé de la formation des cadres moyens supérieurs sédentaires des entreprises auxiliaires des transports maritimes, le collège d’enseignement et d’apprentissage maritime qui forme les officiers subalternes et les équipages de la pêche et les services ponts et machines et l’institut de sécurité maritime inter régionale qui a été créée il ya un an et demi chargé de la formation des cadres civils et militaires des administrations du golf de Guinée en charge des sécurités et de sûreté maritime. En plus de la formation initiale, l’ARSTM développe une panoplie de formations continue pour le renforcement des capacités des travailleurs du domaine maritime, portuaires et industrielle. Des formations sur mesures sont organisées selon les besoins spécifiques des entreprises.

Depuis sa création L’académie à formé en formation initiale plus de 8000 cadres occupant des postes de responsabilité dans la sous régions et au-delà.

Pour cette année 2016-2017 l’académie compte 612 élèves en formation initiale. Il s’agit de 35 ressortissants du Benin, 2 du Burkina Faso, 22 du Cameroun, 86 du Congo, 13 du Gabon, 5 de la Guinée, 1 du Nigeria, 26 du Togo, 2 du Mali, 1 des iles Comores, 3 du Sénégal et 416 de la Côte d’Ivoire.

Pour rappel l’effectif à l’ouverture en 1987 était une cinquantaine d’élèves. Au titre de la formation continue plus de 1200 cadres issues de es Etats du golf de Guinée ont été formés en 2016.

En dépit des difficultés financières l’ARSTM a maintenu son label d’excellence, notamment, par la tenue régulière des conseils d’administration, l’accroissement du nombre des élèves, l’acquisition d’un simulateur don de l’organisation maritime internationale, la mise en place d’un plan stratégique dont la vision est de faire de l’ARSTM à l’horizon 2025 une institution au cœur des enjeux maritime mondiaux, la mise en place d l’implémentation du système Licence Marter Doctorat depuis octobre 2016, la certification à la norme ISO 9001 version 2008 par le bureau veritas, la signature des partenariats stratégiques, la création de l’institut de sécurité maritime interrégional.

C’est le lieu de lancer un appel aux Etats pour le règlement assidu de leur contribution. A titre de rappel, à ce jour les arrières s’élèvent à plus de 2 milliards de FCFA, la Côte d’Ivoire est le seul pays qui assure ses contributions et soutiens financièrement cette institution. Les autres Etats contribuent mais pas de façons régulières et suffisantes.

M. le représentant de son Excellence Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo parrain de l’Arstm, en acceptant de parrainé cette importante activité, son Excellence confirme son engagement aux côtés de l’ARSTM pour la formation de la jeunesse africaine. Il a très tôt compris la nécessité d’un management stratégique de la BR confère son discours de 1998 lors de la 10ème session de l’ARTM à Brazzaville. Cette vision managériale se développe aujourd’hui autour de la stratégie AIM 2050 de l’Union Africaine porté par la République du Congo et pour laquelle l’ARSTM contribue à la mis en en œuvre pour le volet lié à la formation. Son Excellence DSNG est le Doyen des Chefs d’Etats membres de l’ARSTM. Le Congo a occupé la présidence du conseil d’administration de l’ARSTM durant 7 années et compte le plus gros effectif avec la Côte d’Ivoire. En plus le port autonome de Pointe Noire est notre premier client étranger enfin le DG adjoint de notre institution est de nationalité congolaise. M. le représentant du Parrain, nous vous prions de bien vouloir transmettre à, son Excellence DSNG notre reconnaissance pour son leadership sous régional au service de l’économie régionale en général et la formation maritime en particulier. La prochaine session se tiendra à Lomé au Togo dans quelques mois.

Ministre des MAFDP, Ex président du conseil d’administration de l’ARSTM 2009-2016, au nom du Président de la République et en version des pouvoir qui me sont conférés nous vous faisons officier de l’ordre national ivoirien.

CONSEILLER TECHNIQUE

Nous voici aujourd’hui rassemblé autour d’un événement qui se veut au-delà de toute sa considération avant tout solennel puisqu’il marque la reconnaissance du mérite et de l’excellence. A la vérité Il nous faut nous rendre à l’évidence que la présente célébration des 30 ans de l’académie régionale des Science et Techniques de la Mer d’Abidjan constitue pour nous un motif de satisfaction et un pour les Etats membres et singulièrement pour la République de la Côte d’Ivoire.

Pour relayer à la reconnaissance des mérites des cadres qui ne cessent d’œuvrer avec ardeur et abnégation pour un avenir maritime radieux de l’Afrique, la République du Congo a honoré certains dignes fils du continent cette année 2017 parmi lesquels M. Karim COULIBALY.

En effet, M. Karim COULIBALY, administrateur principal des affaires maritimes et portuaires est diplômé de l’école nationale d’administration d’Abidjan et du business school ISSE de B…….,

M. Karim COULIBALY est directeur de l’ARSTM d’Abidjan depuis le 24 septembre 2004. Depuis sa création en 1987 l’ARSTM organe spécialisé de l’organisation maritime de l’Afrique de l’Ouest et du Centre a contribué activement à la formation des cadres du secteur maritime et portuaire au….. des 15 pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Tous les 15 pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, membres de l’ARSTM s’accordent à dire que cette institution a connue une impulsion sous le management de M. Karim COULIBALY.

Pour sa part, la République du Congo est reconnaissante de l’ARSTM pour avoir permis à plus de 8000 cadres africains dont plus de 500 cadres congolais de bénéficier d’une formation de qualité. Aussi aux côtés de M. le Ministre Martin Parfait Aime COUSSOUD MAVOUNGOU, président du conseil d’administration de l’ARSTM de 2009 à 2015 ensuite aux côté de Messieurs les ministres Rodolphe ADADA et Gilbert MOUKOKI de 2015 à 2017, M. Karim COULIBALY a su donner le meilleur de lui pour porter certains projets importants dont la mise en place de l’Institut de sécurité maritime Inter régionale hébergé à l’ARSTM.

En République du Congo, le secteur maritime connait un développement harmonieux, l’économie maritime est en marche grâce aux efforts inlassables que ne cessent de fournir les cadres à tous les nivaux et ceux formés à l’ARSTM y contribuent avec abnégation et professionnalisme.

M. Karim COULIBALY, l’ordre du mérite congolais que vous allez recevoir est un ordre à……., le plus prestigieux des témoignages, de reconnaissance officielle de la République du Congo et occupe hiérarchiquement la place du premier ordre national c’est-à-dire le plus élevé des distinctions honorifiques. Il est destiné à récompenser les personnes physiques ou morales qui se sont distinguées par des actes éminents rendu à la République du Congo.

C’est donc, à juste titre, que la République du Congo avec à sa tête son Excellence DSNG, parrain des festivités des 30 ans de l’ARSTM qui vous honore.

Ainsi par décret n°2016-383 du 21 décembre 2016 portant élévation à titre exceptionnel et nomination à titre normal dans l’ordre du mérite congolais, son Excellence M. DSNG, Président de la République, Grand Maître des ordres nationaux a nommé à titre normal dans l’ordre du mérite congolais au grade de chevalier M. Karim COULIBALY.

A présent avec honneur et déférences j’invite très respectueusement M. le Ministre des Affaires Foncières et du Domaine Public, ancien Président du conseil d’administration de l’ARSTM, ancien président du mémorandum d’entente pour le contrôle des navires………………………… représentant son Excellence M. DSNG parrain du trentenaire a procéder à la réception de l’heureux récipiendaire.