LA SOCIÉTÉ ST2C PRÉSENTE AU MINISTRE DES DISPOSITIFS DE LAVE MAIN A PÉDALES.

0
1444

BRAZZAVILLE, 5 JUIN – La Société de Transformation métallique, Tuyauterie et de Génie Civile (ST2C) a présenté au ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, le 4 juin à Pointe Noire, des dispositifs de lave main actionnés par des pédales, dans le cadre de la lutte contre la covid-19.

Ces dispositifs de lave main à pédales conçus en tenant compte des mesures de sécurités et d’hygiène requises contre la covid-19, ont une alimentation en eau propre et l’évacuation des eaux usées par vanne. Ils offrent des options sécurisées de gel, de sortie d’eau et d’ouverture de la poubelle.

Ces dispositifs de lave main sans contact manuel appelés “COVID WASH”, se présentent en deux catégories,à savoir, le COVID WASH mécanique et le COVID WASH électriques qui actionnent le gel liquide par pédale et ouvrent la poubelle par pédale, ce qui permet de ne pas se contaminer à la covid-19.

A l’occasion de cette présentation, le directeur général de la société ST2C, M. Omar Li Bemba a salué l’implication du Gouvernement aux petites entreprises, comme ST2C, ce qui est un catalyseur de mobilisation de l’ensemble de leurs idées.

“ Nous souhaitons que le Gouvernement organise, à Brazzaville,  un salon qui va regrouper toutes les inventions et innovations  faites  autour du Covid-19, l’ensemble de ceux qui se battent pour trouver des solutions de lutte contre cette pandémie afin de montrer  ce que  la République du Congo peut apporter au plan international et faire bénéficier les innovations congolaises à d’autres pays”, a-t-il suggéré au  ministre.

M, Bemba a sollicité l’appui du Gouvernement pour fabriquer ces dispositifs à grande échelle en vue de les mettre à la disposition des hôpitaux, des écoles, des marchés domaniaux, des aéroports et dans les autres lieux publics.

La société ST2C envisage de fabriquer d’autres prototypes simples, sans trop d’efforts pour contribuer à la lutte de la covid-19.

Pour sa part, le ministre Coussoud-Mavoungou, heureux et stupéfait de voir que les congolais sont aptes et capables de réaliser ces innovations, a rassuré le directeur général, que le Gouvernement va les accompagner et créer les conditions de la protection de ces inventions.

“ Ce que nous retenons de cette visite est de se rendre compte que la demande du Président de la République pour la prévention contre la covid-19 est non pas seulement respectée comme une vue de l’esprit mais en terme de créativité, parce que nous savons tous qu’il faut éviter les contacts et ce que nous venons de voir aujourd’hui et qui va continuer, c’est véritablement  la matérialisation de ce que le Président de la République a dit”, a déclaré le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique.

Le ministre Coussoud-Mavoungou a, à cette même occasion, encouragé les jeunes congolais formés à l’université Marien Ngouabi et ailleurs qui mettent leur ingéniosité à la disposition de la République du Congo, jugeant cela d’important et de fondamental.

“ Être présent est une bonne chose mais accompagner c’est aussi une chose, il est nécessaire que nous, entant que Gouvernement de la République, crayons les conditions de les accompagner”, a-t-il fait savoir.