LA SIGNATURE DE L’ACCORD DE COOPÉRATION SCIENTIFIQUE AVEC LE CIRAD PROGRAMME POUR DÉCEMBRE.

0
145

BRAZZAVILLE, 04 OCT – Le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou et le directeur régional du Centre de Coopération Internationale de Recherche Agronomique pour le développement (CIRAD), M. Dénis De Pommier ont souhaité, le 3 octobre à Brazzaville, la signature de la relance de leur accord de coopération scientifique, pour décembre 2019.

Ce souhait a été formulé au cours de l’audience que le ministre Coussoud-Mavoungou a accordée à M. De Pommier, pour avancer à la fois sur la relance de la coopération scientifique entre le ministère de la recherche scientifique et le CIRAD et la formalisation de cette coopération sous forme d’un accord.

“Nous souhaitons qu’avant la fin de l’année que cet accord de coopération scientifique soit signé et engagé et que l’opérationnalisation de cet accord soit effective”, a déclaré M. De Pommier à la presse, expliquant que “l’opérationnalisation de cet accord est déjà effective à travers les projets qui nous lies avec la recherche forestière notamment avec l’Institut de Recherche Forestière (IRF) et avec le Centre de Recherche sur la Durabilité et la Productivité des Plantations Industrielle (CRDPI) en ce qui concerne la gestion durable des forêts”.

Le ministère congolais de la recherche scientifique et le CIRAD sont également engagés dans tout ce qui fait le lien entre la forêt, l’environnement forestier, la santé et les maladies émergentes.

“Nous sommes disposé, à la demande de M. Le ministre, à apporter notre concours en matière de développement agricole, tenant compte de la feuille de route gouvernementale, du Plan National de Développement (PND) et des priorités que le Gouvernement s’est données”, a fait savoir le directeur régional du CIRAD.

La recherche agricole a également un rôle essentiel à jouer et le CIRAD est disponible à apporter son concours en matière d’expertise et en tout ce qui concerne la formation et le renforcement des capacités.

“La formation et le renforcement des capacités sont une des priorités majeures de la coopération scientifique entre la France et le Congo et c’est dans la feuille de route de nos autorités”, a indiqué M. De Pommier.

Le CIRAD est l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes.