LA SCIENTIFIQUE CONGOLAISE LYDIE-STELLA KOUTIKA NOMINÉE BOURSIÈRE INTERNATIONALE.

0
401

BRAZZAVILLE, 06 DÉCEMBRE –  La scientifique congolaise, pédologue au Centre de Recherche sur la Productivité et la Durabilité des plantations industrielles (CRDPI) en République du Congo, Mme Lydie-Stella Koutika  a été nominée boursière internationale par l’International fellowship programme TWAS-ENEA.

Après une sélection du comité mixte spécifique, Mme Koutika a été nominée à cette bourse internationale pour une période de neuf (09) mois. Ce temps  lui permettra de mener ses activités de recherche au sein de la division biotechnologie et agro-industrie-durabilité, qualité et sécurité du secteur agroalimentaire, productions laboratoire.

Mme Koutika a  reçu, récemment le prix TWAS-Fayzah M.Al-Kharafi pour son travail explorant l’introduction de nouvelles espèces de plantes afin d’enrichir le sol sablonneux du Congo afin de créer des saisons de croissance de meilleure qualité pour les  fermes et les forêts. Ce travail est très important pour le peuple congolais, tant dans les villages  que dans les villes qu’il nourrit pour développer la République du Congo.

La scientifique congolaise a également déjà reçu le prix à la 28ème assemblée générale de la TWAS à Triste en Italie, réunissant plus de 300 scientifiques, experts en politique, journalistes et autres.

Les recherches de Mme Koutika portent également sur la dynamique de la matière organique du sol liées à la fertilité du sol et à la séquestration du carbone dans les différents écosystèmes.

Elle travaille, actuellement, sur la fertilité des sols et la séquestration du carbone dans les sols pauvres en éléments nutritifs des plaines côtières congolaises, dans les plantations mixtes d’acacia et d’eucalyptus, en évaluant la dynamique de la matière organique du sol et en menant des enquêtes sur la communauté microbienne du sol du laboratoire de l’ENEA pour le développement durable. Au laboratoire de qualité et de la sécurité des productions agroalimentaires.

L’Académie mondiale des Sciences-TWAS travaille sous l’égide des Nations Unies et se consacre spécifiquement à encourager la recherche et le développement technologique dans les pays en développement.

Un programme de bourse international a été lancé et les candidatures sont ouvertes à la communauté des chercheurs.