IGN-FI POUR UN ACCOMPAGNEMENT DU CERGEC DANS LA MISE EN PLACE DES PROJETS GÉOMATIQUES.

0
503

BRAZZAVILLE, 27 JUIN – La directrice régionale de l’Institut Géographique National de France à l’international ( IGN-Fi), Mme Aude Areste a annoncé, le 26 juin à Brazzaville, l’accompagnement prochaine du Centre de Recherche Géographique et de Production Cartographique (CERGEC) du Congo dans la mise en place des projets géomatiques.

Cette annonce a été faite lors d’une rencontre des directeurs de ces deux structures avec le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, au cours de laquelle ils lui ont rendu compte de l’évolution de la relance de leur coopération.

Mme Areste a   promis que son institut  voudra mettre à jour la cartographique de la République du Congo,  signifiant  qu’ « au Congo, il n’ya pas une cartographie au 50 mille, ce qui pourrait être quelque chose de nécessaire pour un projet dans le domaine agricole puisque le Congo souhaite diversifier son économie et développer son agriculture, a aussi besoin de ces données de référence ».

Ces données de références sont utiles dans les domaines du foncier, des frontières,   il s’agira  aussi de  former les gens, les congolais, les opérateurs techniques à manipuler, à utiliser les outils de la géomatique donc le système de l’information géographique, être également à l’aise avec l’utilisation d’imagerie satellite et des nouveaux logiciel, des nouvelles solutions, a-t- elle expliqué.

Le CERGEC au Congo est l’entité qui est en charge  de la production des données dites de référence dans tout ce qui concerne les données cartographiques et la géodésie.

« Un institut géographique ou un institut cartographique fort dans un pays, ce sont des données des qualités qui sont produites et qui sont mises à disposition de l’ensemble des acteurs publics et privés donc de l’ensemble des ministères qui ont besoins de ces données », a signifié la directrice régionale de l’IGN FI, mentionnant  les hydrocarbures,  l’environnement,  l’aménagement du territoire, au foncier  mais également  toutes les sociétés privées  pour leur propre développement de s’appuyer sur les données dites de références.

De son côté, le ministre Coussoud-Mavoungou, s’est dit   ouvert à tout et prêt à  réguler  tout projet.

IGN FI, en France IGN est en charge de la production, de l’entretien  et de la mise à jour des données dites de référence et donc joue son rôle de mise à disposition de ces données aux différentes collectivités, aux différents acteurs publics et privés, il ya également la mise en place d’un géo portail.