DISCOURS DU MINISTRE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L’OCCASION DE LA CEREMONIE DU LANCEMENT DE LA FORMATION DES JEUNES DANS LE DOMAINE DE L’INSTALLATION ET LA MAINTENANCE DES PANNEAUX SOLAIRES PHOTOVOLTAÏQUE DANS LE DÉPARTEMENT DE BRAZZAVILLE.

0
2294
  • Monsieur le Préfet du département de Brazzaville ;
  • Monsieur le Président du Conseil Municipal et Départemental de Brazzaville, Maire de la Ville de Brazzaville ;
  • Mesdames et Messieurs les Maires d’Arrondissement ;
  • Messieurs les Directeurs Généraux des Instituts;
  • Mesdames et Messieurs les Représentants des Organismes Internationaux ;
  • Chers Apprenants ;
  • Distingués Invités ;
  • Mesdames et Messieurs.

La République du Congo située au centre de l’Afrique et traversée par l’équateur, reçoit les rayons solaires environ13 h sur 24 par jour.

Le soleil, source renouvelable et donc inépuisable d’énergie est l’une d’importantes richesses naturelles dont dispose notre pays et les énergies, comme vous le savez si bien sont indispensables pour le fonctionnement au quotidien : des industries, des usines, des ménages, etc…y puisent leur vie.

A ce titre, exploiter les bienfaits du soleil est considéré comme un véritable moteur de développement.

Je voudrais, au nom du Gouvernement de la République, saluer votre ambition à savoir, organiser la formation des jeunes congolais dans le domaine de l’installation et de la maintenance des panneaux solaires photovoltaïques indispensables à l’éclairage publique et à toute autre utilisation.

Mesdames et Messieurs

L’Afrique en général et notre pays, le Congo en particulier, regorge de très peu de jeunes scientifiques pétris de savoir dans le domaine que vous mettez en exergue ce jour. L’intervention des pouvoirs publics et dans une large mesure l’implication des partenaires ou des sociétés privées dans la formation et le renforcement des capacités des jeunes dans ce domaine scientifique et donc de leur émancipation sont appelés de tous nos vœux.

Ainsi, c’est ici l’occasion de féliciter la société MAC– SERVICES BDS pour l’organisation de la présente cérémonie, qui laisse déjà penser qu’au terme de la formation gratuite, nous aurons des jeunes qui s’intéresseront aux problématiques  de l’énergie solaire capables de relever le défi de la modernité.

Mesdames et Messieurs

Je voudrais vous rassurer que j’entends œuvrer aux cotés de l’ensemble des autres départements ministériels pour soutenir tous les efforts visant à mettre en avant la gestion des énergies renouvelables au travers des sciences et des technologies innovantes.

Pour cette formation, j’ai instruit les Chercheurs  de l’Institut National de Recherche en Sciences de l’Ingénieur, Innovation et Technologique ex Centre de Recherche et d’Initiation des Projets de Technologie (CRIPT), pour une valeur ajouté eaux enseignements qui seront dispensés en participant en tant que formateurs à cette campagne.

Mesdames et Messieurs, le 13 mars 2018, le Président Denis SASSOU N’GUESSO, dans sa mansuétude quotidienne vers les jeunes, nous a commis de veiller à la mise en place du Centre de Recherche d’Excellence en Énergies Renouvelables en construction à Oyo avec le concours de la Société ENI-Congo dont les travaux sont très avancés pour une inauguration imminente.

Je tenais à vous le rappeler pour la conscience collective.

Donc, aux jeunes qui hésitent de s’engager dans la science  et la technologie, notamment celles liées aux énergies renouvelables je dis qu’il s’agit là d’une voie salvatrice  et nécessaire à l’augmentation de la masse critique des scientifiques congolais, gage de l’envol pour notre pays vers la valorisation de la ressource naturelle qu’est le soleil.

Je vous remercie.