DEUX I INSTITUTS DE RECHERCHE REÇOIVENT DU MINISTRE, DU MATÉRIEL DE LABORATOIRE.

0
1842

BRAZZAVILLE, 14 AOUT – Le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, Martin Parfait Aimé COUSSOUD-MAVOUNGOU a procédé, le 14 août à Brazzaville, à la remise aux Instituts de Recherche en Sciences Exactes et Naturelles (IRSEN) et en Sciences de la Santé (IRSSA), du matériel de recherche en provenance de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA).

Le matériel reçu par l’IRSEN, rentre dans le cadre du projet RAF7015 de l’AIEA pour la coopération technique avec la République du Congo. Ce matériel est constitué d’un vortex de biologie moléculaire, d’une micro centrifugeuse et d’un analyseur de mercure et des autres métaux lourds pour servir à mieux connaître les pollutions de l’océan atlantique, des rivières et des cours d’eau de la République du Congo.

Pour sa part, l’IRSSA a reçu du ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, principalement un scanner à cryotube avec barcordes qui permet de faciliter le comptage des échantillons en laboratoire.

Ces deux instituts reçoivent pour la deuxième fois du ministre Coussoud-Mavoungou du matériel en provenance de l’AIEA car le Congo est à jour sur sa contrepartie financière près l’AIEA.

Pour s’adapter aux mesures édictées par le Gouvernement sur la covid-19, le ministre a remis des masques et thermoflash aux instituts, centres et aux directions générales.

A l’occasion de la remise de ce matériel, les directeurs généraux des nouveaux instituts ont remercié le ministre pour la création  de ces instituts émanant, ont-ils dit,  de la compétence du ministre tant il a mobilisé ses ressources politiques, intellectuelles et managériales pour que désormais l’on parle de l’Agence Nationale de Valorisation des Résultats de la Recherche et de l’Innovation (ANVARI), de l’Institut National de Documentation et d’Information Scientifique et Technique (INDIST), de l’Institut, Géographique National (IGN), de l’Institut National de Recherche en Sciences  de L’Ingénieur, Innovation et Technologique (IRSIIT) et de l’Institut National de Recherche en Sciences Sociales et Humaines (INRSSH).

La création de ces instituts vient donner un autre sens à la dynamique de la recherche scientifique.

« Nous avons besoin de la recherche pour améliorer les performances et les compétences. C’est tellement indispensable et cela va de soi. Vous avez notre soutien entier » ont-ils affirmé au ministre.