AUDIENCE DU MRSIT AU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ALIAM.

0
156

BRAZZAVILLE, 16 FEVRIER – Le ministre de la recherche scientifique et l’innovation technologique, M. Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou a reçu en audience, le 14 février à Brazzaville, le secrétaire général de l’Alliance des Ligues Francophones Africaines et Méditerranéennes contre le cancer (ALIAM), M. Zannou Tiburce Martial.

De nationalité béninoise, le Professeur Zannou Tiburce Martial, secrétaire général de l’ALIAM est arrivé à Brazzaville  à l’occasion de la tenue du conseil d’administration du bureau de cette alliance qui avait été élu en 2017 pour un mandat de deux ans.

La 5ème réunion du conseil d’administration de cette alliance s’est tenue le 13 février à Brazzaville.

« Il est important que notre population comprenne que le cancer est une maladie qui peut se guérir dès lors qu’il est diagnostiqué à l’étape précoce, avec la prise en charge et l’évolution de la technologie », a dit M. Zannou, expliquant le cancer est une maladie évoluant en sourdine d’où la nécessité d’une surveillance des indicateurs du point de vue de la santé qui permettent de donner l’alerte.

Lors du dernier conseil d’administration de 2017, une innovation avait vu le jour, notamment une séance de discussion et de plaidoyer entre la Première Dame du Congo, Mme Antoinette Sassou N’guesso et les ONG présentes. Cette séance s’était déroulée en présence du Premier Ministre congolais, des membres du Gouvernement dont le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation technologique. La concrétisation des engagements pris par la Première Dame du Congo, a conduit le conseil d’administration à lui décerner le titre de Membre bienfaitrice de l’ALIAM.

L’Alliance des Ligues Francophones Africaines et Méditerranéennes contre le cancer  est une fédération associative qui regroupe en son sein 86  ONG de lutte contre le cancer reparties dans 28 pays.

Créée en 2009 à Paris,  l’ALIAM possède une charte commune signée la même année, le Professeur GOMBE-ABALAWA, Directeur Général de l’Institut de Recherche des Sciences de la Santé en est le président.

L’ALIAM a pour but de promouvoir et développer lutte contre le cancer dans tous ses aspects en favorisant les échanges sud/sud et sud/nord, informer et sensibiliser le public, former des professionnels de santé, mener des actions de plaidoyer et faciliter l’accès aux soins.

Les quelques actions de l’ALIAM sont la mise en place des formations, la mobilisation des membres adhérents pour la journée mondiale contre le cancer, mutualiser un pôle d’experts au bénéfice des politiques de santé des pays membres, soutenir et aider à la création d’autres associations.