ALLOCUTION DE MONSIEUR Martin Parfait Aimé COUSSOUD-MAVOUNGOU A L’OCCASION DE LA CEREMONIE D’OUVERTURE DE LA SEMAINE AFRICAINE DES SCIENCES (NEXT EINSTEIN FORUM)

0
481

Madame et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et  Chefs  de  Missions Diplomatiques ;

 Messieurs les Présidents des Commissions Education, Culture,   Sciences et Technologie des deux Chambres du Parlement ;

Madame et Monsieur les Présidents des Commissions Environnement et Développement Durable des deux Chambres du Parlement;

Monsieur le Préfet de Brazzaville ;

Madame l’Administrateur Maire de Bacongo ;

Responsables du Next Einstein Forum ;

Monsieur le Recteur de l’Université Marien NGOUABI ;

 Monsieur le Délégué Général à la Recherche Scientifique et Technologique ;

 Messieurs les Directeurs Généraux des Instituts de   Recherche ;

 Madame et Messieurs les Directeurs des Centres de Recherche et des Centres d’Appui de Recherche ;

Chers Elèves et Etudiants ;

Mesdames et Messieurs les Innovateurs et Chercheurs ;

Distingués Invités.

Je voudrais, avant tout propos, m’acquitter d’un devoir, celui de vous adresser mes sincères remerciements pour avoir accepté de rehausser par votre présence  la célébration de la Semaine Africaine des Sciences sous le thème « Susciter la vocation pour les sciences ».

Il me tient aussi de remercier et encourager particulièrement, le Dr Mandingha Kosso ETOKA-BEKA, Ambassadrice du Next Einstein Forum  pour la République du Congo, organisatrice de cette grande rencontre des chercheurs et innovateurs congolais pour sa détermination dans la tenue de cette activité.

A ces remerciements, j’associe les sponsors.

J’ai noté que le Next Einstein Forum a montré que la jeunesse africaine et en particulier celle du Congo est prête et disposée à se prendre en charge et à jouer son rôle d’acteur du changement socio-économique de notre pays.

Le Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique tant soit peu jouera sa partition.

Mesdames et Messieurs

Le Next Einstein Forum  est une plateforme continentale qui vise, notamment à :

  • Renforcer l’enseignement et la recherche scientifique à travers le continent ;
  • Mettre en valeur les meilleurs jeunes et femmes scientifiques d’Afrique ;
  • Soutenir un développement mené par la science ;
  • A identifier et récompenser les scientifiques de haut niveau en Afrique.

Mesdames et Messieurs,

L’Afrique connaît un sérieux retard sur le plan   du développement de la science, de la technologie et de l’innovation. Le fossé se creuse chaque jour entre  les nations qui ont su développer les Sciences, Technologies et l’Innovation et celles qui cherchent encore comment  s’y atteler.

Les Sciences, la  Technologies et l’Innovation  sont des composantes clés de la croissance durable et du développement d’une nation. Les capacités de l’Afrique et en particulier du Congo à rivaliser sur le marché sou-régional et mondial dépendront de plus en plus de leur capacité à réinventer un autre futur, c’est-à-dire innover et appliquer les nouvelles technologies, plus performantes en s’appuyant sur une jeunesse relevant d’un nouveau paradigme.

La croissance économique remarquable de l’Afrique au cours des deux dernières décennies est une source d’espoir, mais le continent ne peut pas soutenir et améliorer cette tendance sans renforcer les catalyseurs clés que sont la science, la technologie et l’innovation.

Cette position est soutenue lors de la 3ème édition du Forum africain pour la science, la technologie et l’innovation tenue en Égypte, du 10 au 12 février 2018, pendant laquelle,  les ministres et chefs de délégation africains se sont engagés à « aider la jeunesse africaine à créer la société  de demain grâce à l’innovation » et cela est appuyée par   la Banque Africaine de Développement car selon son Président : « L’Afrique doit promouvoir une culture   de l’innovation conduite par sa jeunesse ».

Cette dynamique orientée par Son Excellence Denis SASSOU-NGUESSO et conduite par le Gouvernement est le catalyseur de notre démarche.

Mesdames et Messieurs,

L’objectif visé de la semaine est de contribuer    à la promotion et à la valorisation de la science,  la technologie et l’innovation à travers l’organisation :

  • Des expositions et exhibitions des innovations des innovateurs et travaux des chercheurs congolais ;
  • Des ateliers d’initiation et de formation au codage informatique et à l’impression 3D pour les élèves  du primaire et du collège ;
  • La formation et installation des panneaux solaires aux dix (10) meilleurs élèves (école primaire et collège) de l’île Mbamou ;
  • Une compétition inter-lycée « Hands on lab »,
  • Le prix du Jeune Scientifique Congolais.

C’est fort de cela que nous pensons  que dans notre pays, les Jeunes Scientifiques vont émerger ainsi que les Femmes.

Faisons leur confiance et accompagnons les : le Ministre chargé de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique affirme que nous pouvons aussi avoir notre Einstein Congolais car l’innovation prépare le futur et le futur est déjà là.

C’est sur cette note d’espoir que je déclare ouverte la Semaine africaine des sciences de Brazzaville.

Je vous remercie.